Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 00:33
Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 16:06

Bernard-Estardy-.jpg

Bernard Estardy

 

Rares sont les articles et les hommages sur le «géant». En retrouvant ce dossier, où Bernard Estardy raconte l'histoire du tube de Nino Ferrer, le sud, c'est avec surprise et émotion que je vois sur la console, ma bande 24 pistes en réalisation lors de l'interview pour le magazine « play record ». A cette occasion je tiens à rendre un hommage particulier à cet homme exceptionnel qui a contribué aux succès de tant d'artistes.

 

Play-Record--cover.jpg

Télécharger l'article

Tube-Story. Page 1

Tube-Story. Page 2

Tube-Story. Page 3

 

Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 13:35









Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 11:46


[Johann Tabart] - 12 - Aurélie danse par JohannTabart





01 -Aurélie danse
(feat : Carlos Marin guitare)




Pour une danse
Trois petits tours
Aurélie danse
Petit amour

Aurélie danse
Petit bout de monde heureux
Petites mains
Petits poings, petits câlins
Aurélie danse
Petit bout de monde heureux
Petites mains
Tourne et tourne et puis reviens

Pour une danse
Pour un sourire
Bat la cadence
D’un souvenir

Aurélie danse
Je te vois petite fleur
Et tes yeux bleus
Que tu caches dans ton jeu
Aurélie danse
Je te vois petite fleur
Et tes yeux bleus
Deux étincelles du cœur

Pour une danse
Trois petits pas
Aurélie danse
Viens dans mes bras

Aurélie danse
Petit bout de monde heureux
Petites mains
Tourne et tourne et puis reviens

Tourne et tourne et puis reviens











Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 10:15


[Johann Tabart] - 11 - On a dit oui par JohannTabart





02- On a dit oui




Pour commencer se regarder
Sentir comme un courant passer
Pour commencer se regarder

Savoir sans trop vraiment y croire
Que l'on commence une longue histoire
Savoir sans trop vraiment y croire

Imaginer d'aller encore plus loin
Et si vraiment c'était l'amour
Imaginer d'aller encore plus loin
Si on essayait pour toujours

  Refrain :
Pour le pire et le meilleur on a dit oui
Pour avoir le même nom
 (bis)

Et chaque jour se retrouver
Mais qui pourrait nous séparer
Et chaque jour se retrouver

Ne pas laisser le temps gagner
Ne pas le regarder passer
Ne pas laisser le temps gagner

Les mots d'amour se disent moins souvent
Mais les regards en disent autant
Même si les mots se disent moins souvent
On a aimé le cours du temps

Refrain
   
On dit souvent que les paroles s'envolent
Pourquoi raconter des histoires
Si les images et les paroles s'envolent
Qui les écrit dans la mémoire ?

Refrain











Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 20:02

 

 

 

 

      Femme-D.jpg

                                                       05 - Femme, ouvre-toi  

 

Refrain :

Femme, ouvre-toi

Femme, ouvre-toi, tu le veux

Femme, prends ton temps

Mais ouvre-toi

Je t'attends

 

 

Dégrafe ton esprit

Déboutonne ta vie

Enlève doucement

Les dessous de ton cœur

Offre la liberté

A tes hésitations

Découvre tes pensées

Sous ton manteau de femme

Laisse-moi me glisser

Sous le pull de ton âme

 

Refrain

 

Efface la raison

Qui recouvre ton corps

Cache les bouts de peur

Qui dépassent encore

Enfile la folie

Sa couleur te va bien

Habillée de ta peau

Mets ton envie à nu

Enveloppe l'amour

De ce que tu n'as plus

 

Refrain

       

Femme-C.jpg 

 

 

 

Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 19:40

 

 

 





03 - Comme une île



J’suis pas facile
J’suis pas docile
J’veux vivre seul, qu’on m’laisse tranquille

Je vis le soir
J’vis à l’envers
J’aime bien le noir pour sa lumière

J’vis en exil
J’suis difficile
Je parle pas, je suis comme ça

Mais je te veux tout à côté
Vivre avec moi comment tu fais, dis-moi

Refrain :
Je vis sur ma vie comme une île
Au cœur d’un océan tranquille
Je suis la terre et tu es l’eau
Je vis sur ma vie comme une île
Au cœur d’un océan tranquille
Je suis la terre et tu es l’eau
 
J’suis pas facile
J’aime le silence
Je n’aime pas un mot plus haut

J’suis pas docile
J’ai pas d’patience
J’supporte pas un mot de trop

Je vis ma vie
Je vis au loin
Je fais comme si besoin de rien

Mais j’ne vis pas quand t’es pas là
Si tu savais combien j’ai froid, sans toi

Refrain 

Je suis la terre et tu es l’eau…






Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 14:19

 

 

 






04 - Ma vie qui passe en toi


Qu'est-ce qu'il m'arrive maintenant ?
Je ne me souviens plus d'avant
Mais qu'est-ce que tes yeux m'ont fait boire ?
Y'a plus que toi dans ma mémoire

J'ai des frissons dans mon esprit
Comme un alcool qui m'envahit
Regarde-moi... tu trembles aussi

Refrain A :
Et c'est ma vie qui passe en toi
Et c'est l'amour qui vient
Et c'est ta vie qui passe en moi
C'est mon amour qui vient

Je ne sais pas où tu m'entraînes
Sur les chemins de quels mystères
Mais je veux bien me laisser faire

Refrain B :
  Et c'est ma vie qui passe en toi
Et c'est l'amour qui vient
Et c'est ta vie qui passe en moi
Ne bouge pas, ne me dis rien

Je te traverse du regard
Comme lumière dans le noir
Et tu réponds comme un miroir

Qu'est-ce qu'il nous tombe sur la vie ?
                
Mais qu'est-ce que tes yeux m'ont fait boire ?
Y'a plus que toi dans ma mémoire
Regarde-moi
Regarde-moi
Est-ce une larme ou un diamant ?

Refrain C :
Et c'est ma vie qui passe en toi
Et c'est l'amour qui vient
Et c'est ta vie qui passe en moi
C'est ton amour qui vient
   
Et c'est ma vie qui passe en toi
Et c'est l'amour qui vient
Et c'est ta vie qui passe en moi
C'est ton amour qui vient


... Et c'est ma vie qui passe   






              
Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 12:28


[Johann Tabart] - 06 - Cindy par JohannTabart




06 - Cindy


Cindy
Tu veux la lumière
Champagne dans ton verre
Tu aimes tout c'qui brille le soir
Cindy
Tout ce qui scintille
Tout ce qui pétille
T'as les yeux comme des miroirs
Cindy
Comme un papillon
Va vers la lumière
Tu as peur du noir
Tout c'qui brille n'est pas d'or
T'as le cœur en dehors
Tu vis ta vie comme un zombi
Tu vis ta vie comme une momie

Refrain :
Cindy viens me voir
Cindy
Viens avec moi
Je t’emmène avec moi dans le noir
Cindy viens avec moi
Cindy viens me voir
Cindy viens avec moi dans le noir
Cindy viens avec moi dans le noir

Cindy
Le feu c'est joli
Ça pétille aussi
Et les flammes dansent la nuit
Cindy
Le plus beau diamant
Se casse comme du verre
Tu vois il n'y a rien dedans
Cindy
C'est joli comme l'or
Ça réchauffe encore
Mais ça brûle aussi
Faut pas jouer comme ça
Tu fais n'importe quoi
Faut pas brûler ta vie comme ça
Qu'est-ce que tu fais, j'te r'connais pas

Refrain

Cindy, Cindy
C'est comme la lumière
Tu vois au travers
Tout ça c'est du vent
C'est pas toi dans l'miroir
Tu as perdu l'espoir
Dis-moi ce que tu fais ce soir
Dis-moi ce que tu fais ce soir

Cindy viens me voir
Cindy
Viens avec moi
Je t’emmène avec moi dans le noir
Cindy viens avec moi
Cindy viens me voir
Cindy viens avec moi dans le noir

Refrain







Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 11:33


[Johann Tabart] - 07 - Ce petit quelque chose par JohannTabart

 


 



07- Ce petit quelque chose


Refrain : 
Elle a ce petit quelque chose
Qui fait d'elle ma chose
Interdit d'approcher
Propriété privée
Elle a ce petit quelque chose
Mais qu'est-ce qu'elle a
Mais qu'est-ce qu'elle a
Pour me tenir comme ça ?


Quelque chose qui respire l'air
Qui sent le vent, le feu et l'eau
Je ne sais quel signe du ciel
L'a choisie elle, mais c'est elle

Quelque chose qui vit tout seul
Qui ne meurt pas au fil des ans
Qui brûle en elle, dehors, dedans,
Qui se voit sans qu'on puisse voir
Et qui lui donne tous les pouvoirs

Refrain    

Quelque chose d'indéfinissable
Qui transparaît sur son visage
De doux, de fin comme le sable
Mais comme lui d'insaisissable
         
De doux, de fin comme le sable
Mais comme lui d'insaisissable

Refrain





Repost 0
Published by Johann Tabart
commenter cet article